Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» dyspraxie?
Jeu 13 Fév - 12:34 par Invité

» Rééducatrice scolaire
Dim 10 Fév - 7:07 par Didine

» 2013 : ce qui va changer pour le handicap
Dim 13 Jan - 6:52 par Didine

» PLANETE AUTISME bande annnonce !!!
Mer 19 Déc - 19:56 par Didine

» COMMISSION D'ENQUETE PARLEMENTAIRE
Lun 10 Déc - 7:40 par Ségo27

» Les chemins génétiques associés aux troubles neurodéveloppementaux
Dim 9 Déc - 21:35 par Ségo27

» Les enfants handicapés, ces mal aimés
Sam 8 Déc - 15:32 par Ségo27

» Pour que le gouvernement change !
Sam 8 Déc - 13:15 par Ségo27

» scolarisation en milieu ordinaire
Sam 8 Déc - 13:13 par Ségo27

Sondage

Comment avez vous connu le forum ?

0% 0% [ 0 ]
60% 60% [ 3 ]
40% 40% [ 2 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]

Total des votes : 5


Parcours du combattant pour la scolarisation

Aller en bas

Parcours du combattant pour la scolarisation

Message par Ségo27 le Ven 12 Oct - 18:33

la scolarisation d'un enfant autiste : le parcours du combattant

Le constat que l’école est l’endroit le plus propice à la progression d'un grand nombre d'enfants autiste ou TED, au moins en école maternelle n’est plus à démontrer. Nous avons la certitude que le meilleur endroit pour un grand nombre d'enfants TEDs est à l’école, à coté de ses pairs. Il est très important de leur donner cette chance dès la maternelle afin qu’ils y apprennent à socialiser de manière appropriée ; l’école sera le lieu privilégié de la généralisation des apprentissages effectués en prise en charge éducative. L’évolution future, vers le primaire et au-dela, dépendra ensuite beaucoup de la progression de l’enfant.

Selon l' Article L. 113-1 du code de l'Education, les familles sont dans l'obligation de faire scolariser (ou de scolariser elles-mêmes) leurs enfants à partir de l'année de leur 6 ans et jusqu'à 16 ans MAIS l'Etat est dans l'obligation d'accueillir tout enfant dès l'âge de 3 ans, dans une école maternelle ou dans une classe enfantine, dès lors que la famille en fait la demande.

Chaque école a vocation à accueillir les enfants handicapés relevant de son secteur de recrutement. C'est dans cette école que les parents inscrivent leur enfant. Quand un directeur d'école estime que l'école n'est pas en mesure de recevoir l'enfant qui lui est présenté, ou que celui-ci n'est pas scolarisable dans les conditions ordinaires, il ne lui appartient pas de refuser l'inscription.

Il est évident que tout enfant porteur de trouble envahissant du développement, du moment qu'il est capable (et comment savoir s'il est capable ? en essayant) DOIT bénéficier d'une aide individuelle dès les premières années de scolarisation et ce, aussi longtemps qu'il n'a pas acquis une autonomie suffisante
Quelle que soit la situation il faut toujours voir avant tout l'intérêt de l'enfant, et en dernier recours c’est au parents qu’il appartient de l’apprécier et à personne d’autre.

La loi de 2005 (http://informations.handicap.fr/decret-loi-fevrier-2005.php) garantit le droit de tout enfant en situation de handicap de poursuivre une scolarité dans l’école dite « ordinaire».
L'école de la République se doit d'accueillir en son sein TOUS les enfants, quels que soient leurs différences.

De ce fait, les enfants handicapés, nos enfants autistes ont le droit d’être intégrés à l’école avec des aménagements humains ou matériels afin que la scolarité se déroule dans les meilleures conditions possibles.

Ceci est la théorie. En pratique, la réalité est souvent bien différente.

Pour vous aider lors des réunions à l’école, face à des enseignants ou directeurs d’école pas toujours très à l’écoute, n’oubliez pas les arguments suivants :

1- « Inclusion » et non « Intégration » :
Rappelez qu'aujourd'hui, le mot « intégration » n'est plus à utiliser. En effet, intégration présuppose que l'enfant handicapé par son autisme doit faire des effort pour ne pas être exclu. Aujourd'hui, même si cela peut paraître du pinaillage, il est indispensable d'utiliser le mot « inclusion » : la logique étant que la société (et de fait l'école ET L'ÉTAT) DOIVENT faire les efforts POUR INCLURE l'enfant handicapé malgré ses difficultés.

2- Liberté, égalité, fraternité : ces valeurs sont actuellement et depuis longtemps mises à mal.
Les enfants handicapés n'ont pas à faire leurs preuves pour mériter leur place au sein de la République citoyenne (LIBERTE - EGALITE - FRATERNITE), c'est au contraire elle qui doit les aider à compenser leur handicap de façon à les inclure au mieux de leurs possibilités (donc en leur offrant un éventail d'inclusions), en tenant compte de leurs besoins spécifiques.

Pour chaque enfant handicapé et nécessitant une aide humaine (AVS) ou matérielle (emplois du temps visuels, fauteuils roulants etc.), est établit un Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) qui précise les dispositions particulières nécessaires pour une bonne intégration de l’enfant dans la classe (voir l'onglet "infos administratives").

Le PPS est réalisé lors de la réunion de l’Equipe Educative, où les intervenants entourant l’enfant (enseignants, thérapeutes, parents) détermineront le meilleur moyen d’assurer une scolarité optimale.
Généralement, l’équipe éducative décidera de formuler une demande d’AVS (Auxiliaire de Vie Scolaire) auprès de la MDPH. Parfois cette demande sera intégralement gérée par l’Enseignant Référent, d’autres fois ce sont les parents qui devront remplir le dossier. Gardez toujours un double de tous les documents concernant votre enfant. La MDPH décidera (ou non) d’octroyer un certain nombre d’heures de présence d’AVS à coté de l’enfant.

Il s'agit là d'un investissement pour le futur, pour un futur meilleur pour nos enfants, et aussi pour un futur moins coûteux pour la société.

Un des gros problèmes de nos politiques est qu'ils raisonnent à court terme, au mieux à moyen terme, alors que c'est le long terme qu'il faut viser.
Après, il faut trouver un gouvernement qui aura le courage de mettre en place des actions dont ses successeurs recevront les fruits.
avatar
Ségo27
Modérateurs
Modérateurs

Messages : 104
Points : 2556
Réputation : 2
Date d'inscription : 04/10/2012
Age : 51
Localisation : Broglie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum