Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» dyspraxie?
Jeu 13 Fév - 12:34 par Invité

» Rééducatrice scolaire
Dim 10 Fév - 7:07 par Didine

» 2013 : ce qui va changer pour le handicap
Dim 13 Jan - 6:52 par Didine

» PLANETE AUTISME bande annnonce !!!
Mer 19 Déc - 19:56 par Didine

» COMMISSION D'ENQUETE PARLEMENTAIRE
Lun 10 Déc - 7:40 par Ségo27

» Les chemins génétiques associés aux troubles neurodéveloppementaux
Dim 9 Déc - 21:35 par Ségo27

» Les enfants handicapés, ces mal aimés
Sam 8 Déc - 15:32 par Ségo27

» Pour que le gouvernement change !
Sam 8 Déc - 13:15 par Ségo27

» scolarisation en milieu ordinaire
Sam 8 Déc - 13:13 par Ségo27

Sondage

Comment avez vous connu le forum ?

0% 0% [ 0 ]
60% 60% [ 3 ]
40% 40% [ 2 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]

Total des votes : 5


Jeux de mains et comptines !

Aller en bas

Jeux de mains et comptines !

Message par Ségo27 le Lun 26 Nov - 18:25

Une recherche révèle que les jeux de mains sur comptine favorisent le développement cognitif et moteur
Publié le 6 mai 2010 par Véronique D'Amours

Texte traduit et adapté de Research Confirms that Hand-Clapping Songs Improve Motor and Cognitive Skills in Children and Adults, publié sur le site de Amerian Associates Ben-Gurion University of the Negev le 28 avril 2010.

Un chercheur de l’Université Ben-Gurion du Néguev (BGU) a mené la première étude portant sur les comptines que les enfants entonnent pendant lesquelles ils font des jeux de mains (hand-clapping songs – voir la vidéo au bas de ce billet). Cette étude révèle un lien direct entre ce type d’activités et le développement de compétences importantes chez les enfants, mais aussi chez les jeunes adultes.

« Nous avons constaté que les enfants de la première à la troisième année qui chantent ces chansons montrent des compétences qui sont absentes chez les enfants qui ne font pas ce type d’activité, explique Idit Sulkin, chercheuse responsable de l’étude. Nous avons également constaté que les enfants qui font spontanément des jeux de mains pendant la récréation ont une calligraphie plus soignée, écrivent mieux et font moins de fautes d’orthographe. »

Des jeux qui pourraient prévenir certains problèmes d’apprentissage
Warren Brodsky, le psychologue qui a supervisé la thèse de doctorat de Sulkin, affirme que les conclusions de son étudiante mènent à penser que « les enfants qui ne participent pas à de tels jeux peuvent être plus à risque de développer des problèmes d’apprentissage comme la dyslexie et la dyscalculie. »

Il ne fait aucun doute que ces activités forment le cerveau et influencent le développement de l’enfant sous plusieurs aspects. Les enseignants croient également que ces enfants ont une meilleure intégration sociale que ceux qui ne jouent pas à ces jeux chantants.

Dans le cadre de l’étude, des enfants de plusieurs écoles primaires ont été invités à participer à un des ces programmes pendant 10 semaines : des cours d’appréciation de la musique ou des séances d’entrainement aux jeux de mains sur comptine.

« Dans un très court laps de temps, les enfants qui jusque-là n’avaient jamais joué à ces jeux ont rattrapé leurs retards en mettant à profit leurs habiletés cognitives », explique Sulkin. Mais cette constatation n’a émergé que pour le groupe d’enfants qui participaient au programme de jeux de mains. Cette conclusion permet à Sulkin de conclure que ce type de jeu devrait faire partie intégrante de l’éducation des enfants âgés de 6 à 10 pour favoriser leur développement moteur et cognitif.

Pendant l’étude, la chercheuse a interrogé les enseignants et les éducateurs en service de garde, elle a visité les salles de classe et a chanté avec les enfants. L’objectif initial de sa thèse était de comprendre pourquoi les enfants sont fascinés par les jeux de mains jusqu’à la fin de la troisième année, après quoi ces passe-temps sont brusquement abandonnés et remplacés par le sport.

« Ce fait explique le processus développemental que les enfants traversent, observe Sulkin. Les jeux de mains sur comptine apparaissent naturellement dans la vie des enfants vers l’âge de 7 ans et disparaissent vers l’âge de 10 ans. Pendant cette courte période, ces activités servent de plate-forme de développement pour renforcer les besoins affectifs, sociologiques, physiologiques et cognitifs des enfants. Il s’agit d’une étape de transition qui les mène aux prochaines phases de la croissance. »

Chanter, écouter et bouger
Sulkin souligne qu’aucune étude approfondie n’a étudié les effets à long terme des jeux de mains sur le développement moteur et cognitif. Cependant, la relation entre la musique et le développement intellectuel chez les enfants a été largement étudiée, ce qui amené de nombreux parents à se procurer des CD de « Baby Mozart » pour les faire écouter à leurs enfants.

Néanmoins, une autre étude de l’Université Ben-Gurion du Néguev (BGU) a démontré qu’écouter 10 minutes de musique n’améliore pas les performances dans la réalisation de tâches spatiales, comparativement à 10 minutes de jeux de mains sur comptine ou à 10 minutes de silence.

Enfin, Sulkin a découvert que les jeux de mains ont aussi un effet positif chez les adultes : les étudiants de l’Université qui ont rempli des questionnaires ont indiqué qu’ils étaient plus précis et moins tendus après des séances de jeux de mains.

« Ces jeux sont associés à l’enfance et de nombreux adultes les considèrent comme une plaisanterie, affirme la chercheuse. Mais une fois qu’ils commencent à jouer, ils disent se sentir plus alertes et de meilleure humeur. »



Cet article est mis à disposition
sous un contrat Creative Commons.

_________________

avatar
Ségo27
Modérateurs
Modérateurs

Messages : 104
Points : 2556
Réputation : 2
Date d'inscription : 04/10/2012
Age : 51
Localisation : Broglie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum